En tchèque, en slovène, en croate et en serbe, le conditionnel est formé de la même façon, à l’aide de l’auxiliaire « biti » (être) dans une forme issue de l’aoriste, suivi d’un participe passé actif.

En slovène, l’auxiliaire utilisé dans le conditionnel est désormais invariable, ce qui peut être source d’ambigüités.

En polonais, l’auxiliaire s’agglutine après le participe passé actif.

Exemple du verbe pol: mówić, cz: mluvit, si: govoriti, hr/sr: govoriti au masculin

pol cz si hr/sr
mówić mluvit govoriti govoriti
Singulier
mówiłbym mluvil bych govoril bi govorio bih
mówiłbyś mluvil bys govoril bi govorio bi
mówiłby mluvil by govoril bi govorio bi
Duel
govorila bi
govorila bi
govorila bi
Pluriel
mówiłibyśmy mluvili bychom govorili bi govorili bismo
mówiłibyście mluvili byste govorili bi govorili biste
mówiłiby mluvili by govorili bi govorili bi
Categories: Points de grammaire